L’esquisse de ces réalisations n’est pas exhaustive. Elles procèdent d’une volonté, de la détermination à servir. Aujourd’hui plus qu’hier, l’image et l’échos du territoire d’Idjwi sont portés très loin. Le monde, grâce aux efforts de tous les insulaires spécialement ceux qui y vivent, s’intéressent à ce havre de paix qui sort petit à petit de l’oubli. Grâce à la sensibilisation, notre habitat change, on s’habitue à avoir un point lumineux le soir. Cependant, au plan alimentaire, l’île est devenue très indépendante des territoires voisins. Notre sol est devenu pauvre et exigu. La maladie a emporté toute la bananerais. Il nous faut repenser notre politique agricole ainsi que nos méthodes de pêche.

Grâce à la sensibilisation et à la sensibilité des armateurs, rejoindre Idjwi ou y venir est devenu plus que facile. Les bateaux accostent à nos quatre ports tous les jours les avants comme les après-midis et même la nuit. Il n’est plus rare de voir les visiteurs venir passer des nuits paisibles et des moments agréables à Idjwi le weekend. C’est le lieu ici, de remercier tous nos armateurs (Ihusi, Mugote, Salama, Emmanuel, Bahali, Idjwi Initiative, ainsi que tous les détenteurs des pirogues motorisées et à rames).

Nous ne devons pas cependant nous satisfaire de cette embellie, du reste relatif. Nos ambitions et notre vision sont celle d’un territoire durablement développé.

Image by mohamed Hassan from Pixabay 

Leave a comment